lundi 20 avril 2015

Nanméo !





 

 
Cette "série", prise ce week-end tandis que nous revenions d'une virée hystérique à la Cité des enfants (qui fait TELLLLLLLLEMENT plaisir aux enfants ...) me fait bien rire ... Enfin, c'est surtout ma petite Chouiny qui me fait rire, au moins elle, elle assume ses choix, même si c'est du Barbie (a priori, surtout si c'est du Barbie) ! 

vendredi 17 avril 2015

Je serai en rose et blanc ...

du coup, tu auras vite compris qu' hier midi je n'ai pas déjeuné avec Jeanne Mas... Mais avec Cécile avec qui j'ai partagé un moment extra et que je rencontrais "en vrai" pour la toute première fois (arrête Jeanne Mas, tu m'énerves).
 
Un repas délicieux dans un chouette restau italien, sur une belle avenue parisienne, un soleil tapant et une évidence, aucune étrange sensation comme lorsqu'on se voit sans s'être "un peu connu" avant.
On a ri, surtout moi, parce Cécile l'air de rien, elle raconte bien ... et entre toi et moi, quelle personne inspirante !
 
Et puis, sur le chemin du retour, dans le métro, une dame d'un âge certain, à qui je proposais de s'asseoir, m'a racontée qu'elle cherchait sa carte du Louvre, qu'elle ne retrouvait pas dans son compagnon rouge, un peu gribouillé.
Bref, lasse de sa quête sans fin, elle m'a appris qu'elle se rendait au musée pour voir une exposition de Poussin avec lequel, visiblement, elle entretenait des années de fâcheries. Elle était prête à passer l'éponge sur ses rancœurs, à condition de retrouver cette fichue carte et ce fut donc l'occasion de nous montrer nos organisations respectives de sac à main et  "portemonnaiefeuillecartes".
Tandis que je surveillais ma station pour ne pas atterrir trop loin de mon bureau, elle m'a également montré son "nounours", accroché à son porte clés qu'ainsi elle retrouvait toujours au fond de son sac, ce qui lui procurait de toute évidence une grande satisfaction et dont elle me fit l'immédiate démonstration.
"Vous devriez essayer !" me dit t-elle, tout en jetant un œil à mon petit sac à main, moins gros, presque, que son nounours. Amusée par nos échanges, elle a fini par oublier de chercher sa carte pour le Louvre, je lui ai souhaité une bonne visite, je me suis levée et elle m'a dit merci... pour ma "gentillesse"#chaudoudoux.
 
Encore merci à toi Cécile pour ce bon moment et à vous Madame qui ne me lirez jamais, pour ce beau compliment.

jeudi 16 avril 2015

Les photos du baptême ...

que tu attendais sans oser me les demander ... 

Comme tu le sais déjà nous avons notre photographe de famille : Carolina Evanno la talentueuse, qui réussit à rendre l'âme de l'instant dans des photos que tu aurais aimé faire si tu avais été toi même spectateur de l'évènement que tu célèbres ...

Voici donc un peu de nous, vu par elle ...












Voici donc un peu de nous, ces quelques photos ne représentent pas tout son talent, la délicatesse avec laquelle elle choisit l'instant, la discrétion avec laquelle elle se faufile pour faire ses clichés, mais je ne peux pas non plus tout mettre ici, je réserve mes souvenirs pour nos albums ... Encore merci à toi Carolina, pour ce beau travail et cette complicité qui s'est installée au fil du temps et des clichés, entre nous et avec les enfants qui se laissent prendre avec toi !
Grâce à toi nous garderons de cette célébration un peu particulière il faut bien le dire (...), un souvenir délicat et joyeux. Merci.

mercredi 15 avril 2015

Les Carnets de Céleste ...

Il y a quelques semaines à peine, la psychologue qui suis notre EIP de Fouiny nous a vivement recommandé de lui faire faire une activité autour du dessin et des arts manuels.

Non pas que Fouiny soit un prodige du gribouillage, mais il paraît qu'il a une imagination débordante qu'il faut lui permettre d’exprimer. Ainsi, elle nous conseillait de voir du côté de certains manuels pour lui apprendre le dessin par étape afin qu' il puisse "donner vie" à ce qui lui passait par la tête ...
Etant en fin d'année scolaire, il nous était impossible de l'inscrire à un cours de dessin proposé par notre mairie. Nous sommes donc allés à la librairie du quartier pour voir ce dont notre libraire disposait : rien, du moins autour de ce thème précisément mais elle nous a fissa commandé un "'J'apprends à dessiner" sur le thème des supers héros.

Plus tard, en lisant un billet sur le blog de Clémentine la Mandarine, je suis tombée sur le blog de Lætitia intitulé "Les carnets de Céleste"

Ce blog m'a plu, l'histoire de Lætitia aussi et sa méthode pour apprendre aux enfants à dessiner également. Je l'ai donc montré à Fouiny qui a d'abord testé l'apprentissage avec la version vidéo pour je crois finalement préférer la version "figée" qui apprend à dessiner en plusieurs étapes.

Bref, notre Fouiny semble bien se plaire avec cette nouvelle activité et s'étonne lui même de ce qu'il parvient à reproduire, ce qui est très enthousiasmant car cela va sans doute lui permettre de dessiner davantage et sur ces bases de créer ses propres personnages et petits univers.

Je me suis donc dit qu'à la veille des vacances, c'était une bonne idée de vous parler du blog de Lætitia, au moins vous avez quelques matinées de tranquillité d’assurées, pour peu que vous ayez bien ranger vos crayons de couleurs et autres pastels ... 


Premier château fort réalisé en suivant la méthode des Carnets de Céleste (sous tes applaudissements).


 Dessins de supers héros réalisés avec un des livres de la collection "J'apprends à dessiner"...





Voilà je te laisse aussi avec cette si belle introduction du livre "L'élément",  que je me suis commandée dans la foulée, de Sir Ken Robinson qui dit combien il est précieux de laisser l'enfant  explorer ses talents et lui donner le plus possible les moyens de le faire pour qu'il finisse par "faire ce qu'il est" au lieu d'étouffer sa créativité naturelle, pour le faire entrer dans le moule proposé par le système scolaire actuel.

En attendant de lire toi aussi ce livre, tu peux toujours voir cette conférence qui m'a fait découvrir il y a quelques temps déjà Ken Robinson (grâce à "Au petit bonheur" ;-)) et je te dis pas le choc ...


Ken si tu me lis : je t'embrasse.

vendredi 10 avril 2015

Un bon café ... pour commencer.

Vendredi dernier, j'étais très en avance pour un rendez-vous bien matinal.
Avec ma copine Anne-Sophie, en sortant du train et juste avant de nous jeter dans notre dernière journée de travail "officiel" de la semaine, on a filé au Starbucks Pépinière (celui à côté de la Gare St Lazare ... Tu sais Pâquerette, celui d'où j'avais pris ces jolies photos du matin haussmannien et écrit ce grand poème sur Paris...) Bon j'ai dû la tirer par les cheveux, mais je sais toujours persuader une bonne copine... (rire démoniaque "inside").
 
Bref, vendredi dernier donc, derrière le bar du Starbucks Pépinière, un peu à 7h30 ou 7h40 je sais plus, il y avait un type très sympa qui a tout de suite vu qu'avec ma copine Raiponce, on était des nanas un peu dans le vent (surtout dans le gaz) et qu'on était là pour tester de la nouveauté ... Et ça tombait bien (parce que si je suis pas conseillée au Starbucks je prends direct un beignet, c'est la seule chose que je vois sans avoir besoin de lire quand je mets pas mes lunettes (je ne les mets plus depuis un an)).
Bref, ce type derrière le bar, que nous appellerons "Brian" parce que j'ai pas eu le temps de lui demander son numéro #fraîcheur, nous a proposé de "découvrir" (libère tes chakras et open your mind) le nouveau Macchiato Erable...
Mama mia !! J'ai failli ne plus jamais retourner au bureau, annuler mon rendez-vous si matinal, qui de toute façon était une aberration et m'installer, là, derrière la vitre, en tenant la main de ma copine Anne-Raiponce tout en sirotant crânement et en expertes, notre Macchiato ... gentiment préparé par la charmante Elham...  
Ahhh les journées qui commencent ainsi sont toujours à célébrer ... ET A RENOUVELER ! (A bientôt Elham, Olivier ;-) et Brian) ... Et puis si tu me cherches les jours de rendez-vous matinaux, maintenant tu sais où me trouver ...