17 avril 2014

Allaitement ...

Et contingence ...

Je ne résiste pas à poster un deuxième extrait de la BD "Faites des gosses (qu'ils disaient)" de Lynda Corazza, qui m'a fait tellement rire quand j'ai allaité Fouiny, il y a 6 ans et des brouettes ...



Alors, ça te rappelle des souvenirs à toi aussi ma Josette ...

15 avril 2014

Flux et reflux ...

Tu nous fais chier.

Je ne sais plus si j'en ai déjà parlé ici, mais Couiny est un bébé souffrant de RGO (reflux gastro œsophagien).

Couiny, dont tu comprends désormais mieux le surnom, a fait sa première œsophagite à 1 mois et demi.
Un après midi de décembre, interminable.
Impossible de la poser, de l'allonger, de lui faire quitter mes bras tant elle pleurait.

Heureusement, cette enfant chérie est ma petite 3ème...
J'ai donc attendu un peu de voir si cela passait, mais au bout d'une heure et dès que j'essayais de l'allonger, elle pleurait de plus belle. Tout en la gardant sur moi en porte bébé pour essayer de la soulager, j'ai contacté mon pédiatre.

Une fois en consultation, il m'a indiqué que Couiny souffrait  d'une œsophagite et qu'il fallait dès le prochain biberon lui donner du lait Anti Reflux ainsi que 5 mg d'In*****.

J'ai commencé le traitement le soir même et le soulagement est vite venu, pour tout le monde.
Les biberons ont ensuite été très fractionnés, nous la "couchions" dans son transat, en position semi allongée pour éviter les remontées acides. Les semaines ont passé, la douleur avec.

Couiny est un bébé qui se porte bien, mais au fil du temps, nous constations qu'elle pleurait souvent après avoir bu son biberon, qu'elle buvait d'ailleurs avec beaucoup d'agitation, en bougeant sans arrêt les jambes et en se contorsionnant.

Elle faisait difficilement ses rots et souvent, 1 mois après avoir bu son biberon (il y a des énormités dans ce billet pour maintenir ton attention au top). 
Nous la couchions, mais elle pleurait dans son sommeil, il fallait la relever, elle faisait un rot puis se rendormait.

A l'occasion d'une autre visite chez le pédiatre, j' ai évoqué tous ces maux. 
La prise d'In***** a été ajustée au poids de Couiny.

Il y a eu une petite amélioration, mais finalement Couiny a commencé à souffrir de renvois, moins impressionnants en quantité qu'ils ne l'étaient par leur nombre.

Puis, les "fausses routes" (qui se sont avérées être plutôt des sortes d'étranglements dus aux remontées acides) sont venues. Ayant déjà vu cela pour notre aîné, nous réagissions en conséquence (pas trop de panique Monique, nous soufflions sur le visage de Couiny qui se ressaisissait et surtout nous la redressions immédiatement).

Puis ces "étranglements" se sont multipliés, lorsque Couiny était assise dans son transat, lorsqu'elle était dans le cosy ou la poussette en promenade, dans nos bras, assise sur nos genoux.
Bref, le phénomène prenait de l'ampleur et devenait très stressant pour tout le monde.

J'ai donc recontacté mon pédiatre et ce dernier m'a conseillé de commencer la diversification, Couiny venait d'avoir 5 mois.
 J'ai ainsi introduit de la purée de légumes le midi accompagnée d'un biberon de lait, puis au goûter de la compote de fruits et un petit suisse nature au lait infantile, le matin et le soir nous avons maintenu le biberon, uniquement.

Les "étranglements" (ou "jetavaletoutdetravers") ont considérablement diminué en 3-4 jours mais les petits renvois se multipliaient.
Nous avons refait un point et en lieu et place du biberon du midi, nous avons donné un petit suisse nature, comme celui du goûter.


Ces petits ajustements ont en effet limité les dégâts. Et comme je traversais la route de la Réjouissance, je me suis dit, "tiens et si tu rédigeais un billet sur ce sujet "sympa", pour aider les autres mamans en détresse qui s'interrogent sur comment faire pour que ça cesse". Appelle moi "D'utilité publique".



Mais.
Mais mais mais ... hier soir, notre Couiny, au moins une heure et demi après le biberon, s'est mise à avoir des quintes de toux et renvois importants (avec du "je m'étraaaaaaaangle !" dedans). Nous avons donc fait venir le médecin qui a indiqué que cela était dû ... au reflux, ce connard, qui nous fait chier.

Ce billet ne va pouvoir aider personne, malheureusement ... Mais grâce à lui nous nous souviendrons de ces difficultés rencontrées et nous en sourirons, quand tu nous en feras voir, à l'adolescence, Ma Couiny d'Amouuuuur.


Et en attendant, ma Couiny, sache qu'on t'aime de toute notre bile (nous aussi).


14 avril 2014

Alors ? tu fais quoi pour toi aujourd'hui ?

Extrait de "L'art de la simplicité". Dominique Loreau.


"Contrôlez votre mental"

"Posez vous à côté de vous"


Petit exercice du jour ...

"Imaginez que vous ayez le pouvoir magique de sortir de votre corps et d'aller vous asseoir à côté de la personne que vous êtes. Regardez-vous. Comment est cette personne ? A quoi ressemble t-elle ? L'aimez-vous ? Pouvez-vous l'aider, la conseiller ?"

Je te laisse méditer cet extrait, il faut que j'aille me poser ...à côté de moi.

13 avril 2014

J'ai envie dire...

que, si après un dîner sain et équilibré, tu manges, deux heures plus tard, un morceau de pain et une barre de chocolat, ben tu ferais bien de relire ton horoscope quand même...
Y'a sans doute un truc qui déconne dans ton décan, une contrariété que tu n'as pas su bien gérer dans la journée et qui revient le soir sournoisement sous la forme d'un remplissage excessif ("que pourtant ton horoscope t'avait prévenu").

Sur ce bon dimanche. Quand même.

11 avril 2014

Des fala quoi ?

Ben, falafels ma chériiiiie !

Le week end dernier, j'ai testé pour vous la recette de falafels d'Antigone XXI ... On peut préparer cette recette rapidement et vraiment se régaler avec une cuisine "ludique" (former des boulettes ça m'amuse).
J'avais, pour ma part, formé des falafels un peu petits, ce qui les a sans doute asséché au moment de la cuisson au four.
Du coup, j'ai demandé avis à Ophélie et elle me conseille dans ce cas de diminuer le temps de cuisson. Ce sera pour la prochaine fois, qui ne devrait pas tarder à venir !
J'avais, comme elle le conseille, préparé une sauce avec du yaourt nature, du sel et du citron, c'était parfait !

Et sous tes yeux ébaubis ... les voici !


Falafels avant cuisson


Et falafels après cuisson


J'ajoute que mon Fouiny a bien aimé (je pense que le "format boulette" plaît d'emblée aux enfants).