lundi 31 mars 2014

Quelques recettes ?

 

Salade de chou fleur  
(avec œufs durs, beaucoup de persil, de la ciboulette, de l'huile de tournesol et beaucoup de vinaigre de cidre) 



  
Salade de lentilles 
(avec morceaux de pommes, beaucoup d’échalotes, de persil, de ciboulette, de moutarde et de vinaigre de cidre)


Barres de céréales 
(recette trouvée ici grâce à Alphonsine)


Rose des sables  
(pour une invitée exceptionnelle qui n'a pas eu la chance d'en goûter plus d'une, Fouiny a été trop rapide)

Gratin de chou fleur 
 (recette trouvée ici, ultra simple et parfaite !)



Et si cela peut t'aider, clic ici pour imprimer la liste des produits de saison (source : INPES).
Des fiches ultra pratiques pour tout consommer au meilleur moment de l'année et sans doute un peu moins cher aussi, du coup ... 

Et sinon, t'as des nouvelles de Maïté ?

vendredi 28 mars 2014

Le minimalisme...

Il y a deux mois environ, en regardant une émission sur M6, je suis tombée sur un reportage dont Béa Johnson faisait l'objet.
Le contenu de ce reportage a eu sur moi un effet assez radical.
Je me suis alors mise en tête de me procurer le livre dont elle faisait la promo (Zéro déchet) et j'ai parallèlement commencé quelques recherches sur internet qui, de liens en liens, m'ont amené à la notion de Minimalisme et à Dominique Loreau.

Pour faire court, j'ai commencé par me procurer à la médiathèque le livre de Dominique Loreau, intitulé l'Art de la Simplicité.
Et de là tout est parti ...

J'ai donc commencé par trier ... ma trousse de toilette.
Une ridicule petite trousse dans laquelle je fourrais depuis des années, des pièces de monnaie, des élastiques, des échantillons de parfums et maquillages périmés.
Si ridicule que puisse paraître ce premier pas dans le tri, il a été pour moi le point de départ d'un tri d'envergure, méthodique et rigoureux.

"Guidée" par des maux de dos, j'ai réorganisé chaque placard, en ayant pour objectif de contraindre le moins possible mon corps lorsque j'aurais par exemple, à mettre la table...
En pensant chaque fois à ce dont nous avions besoin, chaque jour, en terme de vaisselle et ustensiles de cuisine, j'ai requalifié chaque emplacement : ici, les assiettes du courant, en nombre strictement suffisant, là, les verres, le juste nombre de tasses, l' essoreuse à salade, la passoire, le service "invités", les plats à cake, les  casseroles etc ...

Ainsi, de pièce en pièce, au fil des jours, au fil des semaines, j'ai trié ...

Vide poche, tiroirs, placards, sacs à main, coffret à bijou, étagères, bibliothèque, courriers, photos, dessins, salle de bain, magazines, wc,  armoires à linge, produits d'entretien, placards alimentaires ...etc, etc.

Ce tri, qui n'est pas encore tout à fait terminé, nous a permis de ne conserver que l'essentiel, c'est à dire : l'UTILE, le NECESSAIRE.

Désormais, nous ajustons, en fonction des usages quotidiens, les emplacements choisis afin que chaque chose soit au bon endroit et donc, y revienne toujours...
A chaque étape, je me suis demandée : est ce utile, est ce nécessaire de conserver ceci, mettre de côté cela?
La démarche du grand délestage n'était pas gagnée d'avance :  je suis une conservatrice née, une empileuse compulsive de souvenirs, une accro du "ça peut toujours servir" mais j'ai tenu bon, je dirais même que c'est un exercice extrêmement grisant, pour peu qu'on ait le temps et l'envie de s'y atteler.

Parallèlement, en triant mes placards de cuisine, j'ai suivi l'idée de Béa Johnson : plutôt que d'accumuler des sachets de pâtes à moitié vides et tout un tas de condiments condamnés au même sort, j'ai jeté ce qui était périmé (les paquets "toutaufond"), j'ai utilisé des bocaux de confiseurs que nous avions déjà et j'y ai mis des pâtes et d'autres légumes secs achetés en vrac dans mon magasin bio. Le vrac est un moyen de gérer les stocks et de faire des économies (sur le packaging...).

J'ai également terminé tous les produits ménagers dont il restait "un fond", en ayant à l'esprit (même quand ils étaient écolo) de ne pas les remplacer. J'utilise désormais du vinaigre blanc et du bicarbonate de soude le plus souvent.

La place rendue libre par tout ce que j'ai éliminé de mes placards (donné ou jeté) étagères et tiroirs, n'a pas vocation à être de nouveau occupée.

Cette démarche, dont je ne donne ici qu'un aperçu, permet de se centrer sur l'essentiel : de quoi ai-je vraiment besoin pour bien vivre, me sentir bien ? Garder, conserver, nous fige d'une certaine manière dans le temps, un temps révolu qui nous empêche de nous tourner vers l'avenir.

Grâce à la lecture du livre de Dominique Loreau et les quelques méthodes piochées dans le livre de Béa Johnson, j'ai modifié ma façon de consommer et de m 'organiser :
Je n'ai pour l'instant pas racheté un seul magazine,
J'emprunte les livres à la médiathèque
Je fais mes courses en privilégiant le vrac (donc je limite les déchets liés à l'emballage, je conserve les sacs pour chaque réapprovisionnement)
Je limite les achats cosmétiques (voir mon billet "secrets de beauté")
Je ne jette PLUS de nourriture, je recycle les restes et je me suis donc mise aux fourneaux
Je prends systématiquement un sac en tissu quand je sors de chez moi, pour ne plus ramener de sacs plastiques à la maison, en cas de courses.
A la boulangerie, je demande à ne plus avoir de sachet papier autour de ma baguette, je conserve mon sachet plastique pour le pain de mie, d'une commande à l'autre,
Lorsque je fais mes courses en magasin, je réfléchis VRAIMENT, avant d'acheter quelque chose "d'accessoire": finalement le tri m'a donné beaucoup de travail et je n'ai pas envie de remplir de nouveau mon appartement avec des achats "coups de coeur". C'est une grande satisfaction que de savoir résister pour s'offrir moins mais mieux.

Cette énumération n'est pas exhaustive et peut être même n'est t-elle pas très convaincante, ni encourageante, mais cette autre façon de vivre, de consommer, d'être présent à soi et aux autres est pour moi un revirement extrêmement bénéfique, c'est pourquoi j'ai voulu en parler ici.
Peut-être que ces petits riens que j’énumère, tu les appliques déjà.
En revanche, "faire le tri" (au sens strict et plus large du terme) est un travail que peu de gens font, qui peut sembler fastidieux mais qui est vraiment très bénéfique.
Je termine ce billet en te conseillant de louer au plus vite cette bible de Dominique Loreau et te laisse méditer cette petite phrase du même auteur :

"Simplifier sa vie, c'est l'enrichir"

Et surtout n’hésite pas à laisser en commentaire tes propres astuces !
 




jeudi 27 mars 2014

Martine et Caroline sont vraiment des pimbêches.


La maîtresse de Chouiny m'ayant informé vendredi dernier du comportement belliqueux de l'intéressée (un comportement que je pensais n'être réservé qu'aux fêtes d'anniversaires où elle était encore récemment invitée), j'ai eu envie de voir si, au rayon "livres" de mon Monoprix (je suis en sevrage de librairie) je ne pourrais pas trouver un livre à lire le soir, chaque soir, afin d'adoucir la bête pour mieux la préparer à sa journée du lendemain.

Je cherchais, je cherchais, (j'avoue que je faisais aussi durer le plaisir parce que pour une fois j'étais seule avec mon beurre et mes quenelles) et je suis en effet tombée sur divers petits livres : L'âne Trotto (qu'on a déjà chez nous et "en colère"), Petit ours brun qui fait du boudin (qu'on a aussi acheté au dernier salon du livre), mais rien sur une fille "qui se bat".

Et puis, en insistant un peu (je t'ai dit, je prenais toooooooooout mon temps, hé oui Sweety), je tombe sur toute la série des "Martine" et " Caroline".

Martine fait ceci, Martine fait cela, bref Martine fait toujours un truc et limite mieux la cuisine que moi, mais JAMAIS, JAMAIS Martine ne dégrimone un petit camarade, ni ne défait la tresse d'une copine à l'école.
Entendons nous, même si j'avais trouvé "Martine, se bat à la ferme", donc hors contexte pour ce qui nous concerne, j'aurais acheté le livre. Je suis dingue.

Quant à "Caroline", cette autre fillette a la vie de limaçon, qui va "chez les Lillipuchiens" (nan mais AU SECOURS), au Pôle Nord et que sais-je, elle ne trouve visiblement JAMAIS le moyen d'en mettre une à qui que ce soit sur son chemin d'exploratrice.

Heureusement pour Chouiny, on m'appelle Pugnacité.
J'ai donc fini par trouver un livre, intitulé "Princesse parfaite, Zoé se bagarre".
Bon, pour le coup elle en faisait un peu trop Zoé, j'ai limite craint que cela ne donne des idées à Chouiny, mais j'ai quand même ramené avec moi ce livre à la maison ... et chaque jour, chaque fois que Chouiny me le demande, je lui en fais la lecture.

Dimanche après-midi, j'ai emmené Chouiny et son frère voir un spectacle de Guignol et Peter Pan (oui un mix des deux, ça existe, a priori le théâtre de Guignol itinérant n'est pas puriste, à 6 euros la place "tarif unique" il t'offre un peu plus de fantaisie).
Or donc, quand le Capitaine Crochet  vole le cadeau d'anniversaire de la Fée Clochette (joie du scénario ...), Chouiny a crié à Guignol : "Il a piqué le cadeau !!!!! Il faut lui mettre un coup de pied au Capitaine Crochet!". On était à deux doigts de l'hystérie. Je me suis alors dis, "tiens, il faudra lui relire "Zoé" en rentrant ...

Et puis, le lendemain, lorsque je suis allée la chercher à l'école, elle m'a sauté dans les bras, pleine de joie ... en me disant : "j'ai tiré la joue à 3 garçons aujourd'hui, mais Anne Marie (la maîtresse donc ...) elle va t'expliquer", genre "débrouille toi avec elle, moi j'ai fait mon boulot" ...

Moralité, je pense qu'on n'a pas fini de le lire ce livre qui dit bien, à la fin, que finalement pour devenir grande Zoé a compris qu'il fallait s'expliquer avec des mots et non pas avec ses mains pour régler ses problèmes à l'école ...

Alors, tu n'as peut-être chez toi que des gentilles Martine et Caroline, mais si tu as, par hasard, évidemment, entendu parler d'un bon livre qui aborde le thème de comment "cesser de se prendre pour un maçon en talochant tout ce qui bouge une oreille autour de soi", je serais curieuse d'en noter les références ...  

mardi 25 mars 2014

Secrets de beauté ...

Pendant que je n'étais pas ici, je filais lire les chouettes articles d'Antigone XXI dont je t'ai déjà pas mal parlé depuis le mois de décembre. 
Comme le temps passe ma Biche, n'est ce pas...

Bref, j'essaie de faire un peu le vide à la maison (mais ça je t'en reparlerai plus tard tellement c'est ENOOOOORME) et comme je vais entrer dans une période de vaches maigres comme "on" dit pudiquement (rapport à mon congé parental qui va s'étendre d'avril à septembre), je cherche des solutions qui allient économie, mieux vivre et solutions home made... c'est à la mode, c'est pratique.

Je viens donc partager ici avec toi, Fleur des champs, Reine des prés, quelques astuces beauté.
Qui l’eut cru ai-je envie d'ajouter (surtout pour ceux qui me connaissent...), mais bon ce serait trop long de t'expliquer qui je suis, quand je me lève le matin et comment je m'y retrouve, quand je me couche le soir; Sweety trouve que mes histoires sont toujours trop longues, donc passons.

Le déodorant naturel

J'ai testé pour toi "le deo naturel en 5 minutes" d'Antigone XXI.
Il est topissime.
Facile à réaliser, vraiment facile à réaliser, c'est ta Bibiche qui te le dit.
Comme je sais que parmi vous certaines (comme coquette la Bécasse) font leur cosmétique, j'ai pensé que cela vous intéresserait de tester aussi.
D'un point de vu coût cela revient à une misère que je n'ai même pas pris la peine de calculer tellement ça n'est rien et d'un point de vu santé je dirais qu'on peut difficilement faire plus sain avec seulement 3 ingrédients (naturels et surtout pas d'aluminium).
J'aurais pu ici recopier la recette, mais je pense qu'en allant sur le blog d'Ophélie tu profiteras de jolies photos et de tous les renseignements qu'en tant que consommatrice avertie tu attends certainement. N'hésite pas également à lire les com, car Ophélie répond toujours à toutes les questions et tous les commentaires de ses lectrices, forcément tu trouveras donc réponse à tes questions, si tu en as ...

Mon déo, dans une boîte en bambou (achetée chez Monoprix)


No Poo, le retour ...

J'avais également souhaité tester, comme je vous en avais parlé il y a quelques temps, le no poo (toujours inspirée par Ophélie).
J'ai voulu aller trop vite (passer directement à plus de shampoing DU TOUT, (je sais, je vis comme une dingue), brosser, brosser, brosser, (mes cheveux n'étaient avant jamais brossés, je te dis pas la fantaisie) et pour tenir le premier mois, saupoudrage, entre deux shampoings à l'eau, de fécule de maïs pour quand même faire un petit shampoing sec (j'avais plus assez de longueur pour étaler le sébum, séduction tchitchaaaa) pour ma conscience et les commerçants de la rue du centre). Mais j'ai tenu un mois (on m’appelle Ténacité, dans l'Ouest), le cheveu un peu raplapla quand même.
Filament j'ai repris la méthode avec le no poo pour commencer, (recette de "shampoing" donnée sur le blog d'Ophélie) et j'ai un très bon résultat, la patience fera le reste, puisque le but final est de ne laver ses cheveux qu'à l'eau. Oui. J'aime l'idée de les savoirs un jour affranchis de toute l'industrie de la pétrochimie.
Je glisse au passage que sur les cheveux mi-longs de ma Chouiny, après un no poo, le démélage n'a plus lieu d'être. Les cheveux sont sans nœud (bon je pense aussi que la Vierge Marie n'est pas étrangère à l'affaire, mais fais toi même le test, tu m'en diras des nouvelles).
Là encore, les arguments santé et économiques tombent sous le sens, je ne développe pas.


Préparation du no poo

Vinaigre de cidre
LE no poo
Préparation pour l'après rinçage




Tomber le masque

Concernant le démaquillage (je porte au quotidien un"rimmel" effet faux cils water proof, que je démaquille péniblement à l'éponge à gratter avec une eau démaquillante et au moins 4 à 5 cotons disques bio... La récolte d'un champs de coton y passe quand je mets un petit fard à paupières en cas de bibicherie extrême...) c'est tout bêtement en allant à la pharmacie de mon coin de rue (la même où j'allais encore récemment les cheveux gras et saupoudrés de maïzena) que j'ai découvert ce petit gant que j'utilise avec... de l'eau du robinet dis donc...
De l'eau du robinet, "tu rends comptes" hein ?
J'ai un copain ardennais qui avait pour habitude de dire que "jusqu'à gratuit c'est pas cher" et j'ajouterais exceptionnellement aujourd'hui que "c'est pas faut". (Je viens d'une région où le bon sens paysan est une des premières conditions de survie, donc).
Donc tu mouilles ton gant en fibres magiques et tu frottes bien ton visage, à l'eau. Ensuite tu mets un peu de savon sur le gant pour le nettoyer et tu le rinces bien. Le lendemain, il est là, il t'attend et te dit : "tu vas sauver la planète avec tes conneries" et tu vas faire aussi des économies d'argent et de temps (plus de coton sur la liste de courses, plus de temps perdu dans le rayon non plus).


Mon gant magique


Tu peux te brosser ! Marie-Cécile

Voilà et pour finir, tu peux te brosser Marie Cécile, en effet, c'est bon pour la santé.
 Il s'agit d'une tradition japonaise qui m' a été révélée par Dominique Loreau, auteure du livre "L'art de la simplicité", ma bible depuis deux mois.
Désormais donc, je me brosse le corps, des pieds au cou, toujours en remontant vers le coeur (si tu en as un, sinon ça ne marche pas), avant de prendre ma douche, un fois par jour et normalement je devrais vite en voir les bénéfices.
Outre une peau de bébé phoque, je devrais me sentir vivifiée et bénéficier d'une bonne circulation sanguine. Je t'en reparle donc d'ici quelques semaines, mais je pense sans crainte que tu peux aussi commencer à te brosser... Pour débuter j'ai acheté une brosse avec manche amovible (pour le dos), pour la modique somme de 3 euros (une erreur d'étiquetage je pense, mais Jésus essaie de m'aider dans mes démarches donc sur ce coup là il a fermé les yeux) et je brosse donc la peau "à sec", c'est vraiment très agréable.
 

Ma brosse "affaire en or"



Et maintenant, tu les balances toi, tes secrets de beauté ?

lundi 24 mars 2014

5 mois !



Je ne sais plus dire combien je t'aime ma Couiny d'amour, combien tes sourires et tes rires me font tout oublier ! Tu es mon soleil Petit Reine ! Joyeux 5 mois !

dimanche 23 mars 2014

Mon premier enfant ... comment l'accueillir ?

Tchuss les Bibiches !

Pas de billet à proprement parler sur MON premier enfant, mais un billet qui, s'il peut aider quelques "primipares" (je déteste ce mot, mais si tu es dans cette situation, tu vas l'entendre ...) à s'organiser, aura eu le mérite d'être rédigé. 
J'invite, à cette occasion "spéciale", mes lectrices "expérimentées"  (et mon lecteur unique) à surtout se joindre à moi dans les com pour apporter les idées et nuances au topo un peu long qui suit.
 
L'idée de rédiger cette liste m'est en effet venue pour aider une jeune collègue de travail (mon AUTRE travail)  à s'y retrouver un peu avant l'arrivée de son enfant. Ayant constaté qu'elle avait apprécié le geste, je l'ai ensuite fait suivre à une chère cousine qui aura son premier bébé elle aussi, en septembre ... A priori, cela a bien plu. Du coup je me suis dit que ma liste aiderait peut être une future maman qui viendrait s'égarer ici ...

Le but est de t'aider, toi, parent pour la première fois, à peut être n'acheter que le strict nécessaire et résister au marketing toxique (dans tous les sens du terme) qui va  te pousser à croire que pour être le meilleur parent il faudra tout acheter pour ton bébé. 
En réalité, ce dont il aura le plus besoin est gratuit, c'est de l'amour (je cite ma grand mère Christiane, elle même maman de 7 enfants, c'est te dire la fiabilité de la source).

Pour tout cela je te donne un ultime conseil : une liste de naissance déposée par exemple chez Bébé Confort ou Aubert (multi marques) te permettra également de t'équiper à moindre frais et surtout de ne pas te retrouver avec des tonnes de vêtements et doudous ... si tu vois ce que je veux dire.

J'oubliais encore un truc que tu ne trouveras pas en magasin : le papa. 
Il doit absolument seconder la maman (ça l'épuisera lui aussi et il ne viendra pas au bout d'une semaine te demander de reprendre "les exercices" pour le deuxième, ça n'est pas moi qui le dit mais Chantal Birman, sage-femme, (auteure de l'ouvrage "Au monde" (Édition Points) et du DVD "Ma préparation à la naissance") ici dans Les Maternelles), laisse-le t'aider autant qu'il en prendra l'initiative et s'il "n'ose pas" secoue le invite le, dans la mesure de ce qu'il se sent capable de faire, à le faire, justement...

Voilou et maintenant place à La liste, qui n'est le retour que d'une expérience personnelle et n'a pas vocation à être érigée en loi universelle (si tu vois ce que je veux dire).





Pour le couchage

1 lit (évolutif si possible)
1 bon matelas
2 alèses
draps housse.
1 tour de lit
1, voire 2 turbulettes pour que le bébé dorme en toute sécurité, attention il y a différentes tailles en fonction de l'âge du bébé.
1 table à langer (la Stabilange de BEABA est très pratique, se fixe sur le lit à barreaux ou sur la baignoire avec petits rangements intégrés pour les couches et les produits de soin).


Pour la toilette

Du liniment oléo calcaire. C'est vieux comme le monde et sans additifs douteux. J'achète soit la marque que l'on trouve en pharmacie (Gifrer), soit je commande sur bebe-au-naturel la marque Melvita.
Le liniment me sert pour nettoyer les fesses, le visage et hydrater la peau si besoin.
Pour l'appliquer j'utilise des cotons carrés bio de chez Monop.
Je me sers de ces même cotons, que je découpe en petits carrés pour nettoyer les yeux et les oreilles (pas de coton tige quelle que soit sa forme : inutile et même pas conseillé d'une manière générale). 
Pour les yeux et le nez, j'utilise les dosettes de sérum physiologique de Monop aussi (marque Bout chou car les dosettes ont un bout arrondi et quand on se lance pour la première fois il se peut que si le bébé bouge on lui fasse mal au nez en injectant - quand cela est nécessaire- le sérum). 
Un mouche bébé par aspiration (ce modèle est parfait, "on" pense surtout à mettre un petit morceau de coton au fond du petit récipient "réceptacle" et c'est nickel)


le bain

Nous avions acheté une baignoire dont nous pouvions replier le pied (ou "support") après usage et le modèle de chez Bébé Confort nous sert encore aujourd'hui, donc c'est un bon investissement et surtout on est droit pour laver le bébé ce qui évite le mal de dos. Inutile de rajouter un "anneau de bain" pour maintenir le bébé dans la baignoire, c'est un achat de trop, de toute façon tu dois toujours tenir ton bébé quand tu le laves. (Pense à prendre le support trépied  vendu séparément)
Pour mettre un savon dans le bain tu peux en trouver de très recommandables chez Melvita ou Weleda pour avoir des produits sains... J'ai pour ma part souvent utilisé aussi des huiles lavantes (pour hydrater tout en lavant).
NB : sur Melvita tu peux commander en ligne, pour Weleda passe par le site "Bébé au naturel".
Je donne un bain à Couiny tous les deux jours. La fatigue y fait beaucoup en ce qui me concerne et finalement, un bain tous les deux jours c'est bien assez.
Pense à acheter un thermomètre de bain pour valider la température de l'eau, c'est rassurant au début.
Prévois 2 capes pour la sortie du bain (de simples serviettes feront l'affaire aussi)
Une petite paire de ciseaux pour couper les ongles (vers 3 mois) 


Pour le change

J'achète pour Couiny les couches Naty (jusqu'alors je mettais aux autres petits des couches Pampers, parfaites mais pas terribles en termes de composition, donc mauvaises pour l'environnement et finalement plus chères). Ce sont des couches 100% écolo et efficaces . On trouve aussi ces couches chez Monop.

Je mets régulièrement de la crème pour le change Melvita (elle est top) mais j'aime aussi beaucoup celle de chez Weleda car elle est au calendula et qu'elle apaise vraiment les rougeurs (qu'il ne faut pas laisser s'installer).

NB : Sur ta table à langer, pour ne pas avoir à laver systématiquement ta housse (ou ta serviette), achète en pharmacie un paquet d'alèses"Tena" petit format (). Ainsi, si le bébé urine pendant que tu le changes ou s'il a un renvoi, tu n'auras qu'à jeter ton alèse. J'en mets aussi dans les lits quand ils sont petits en plus d'une alèse lavable, comme ça s'ils font pipi au lit la nuit, je n'ai pas à tout défaire immédiatement, je ne retire que le drap et je jette l'alèse, pour qu'ils puissent se recoucher au sec).

  
Pour les repas

Pour l'eau du biberon nous donnons de la Mont Roucous car elle est la moins minéralisée de toutes.
Pour le lait nous donnons du bio si c'est possible (Baby bio vendu chez Monop, ou le lait qui a été donné à la maternité qui lui n'est pas bio ...).
Je ne stérilise aucun biberon (j'étais une acharnée de la stérilisation et du nettoyage pour mon premier, c'en était maladif), je lave les biberons et tétines avec un goupillon,  à l'eau bien chaude et du produit vaisselle bio, et j' essuie avec un torchon propre qui ne sert qu'à ça ou bien je les laisse sécher.
Dans la mesure où le bébé aura bu ses premiers biberons à la clinique non réchauffés, je fais de même à la maison : ils sont préparés avec de l'eau à température ambiante (ainsi pas de prise de tête en pleine nuit avec un biberon trop chaud et un bébé qui hurle parce qu'il a faim, pas de prise de tête non plus en vadrouille pour trouver une prise de courant et faire chauffer le biberon … donc pas de chauffe biberon non plus !).
J’utilise les biberons Mam avec des tétines en silicone. Il t'en faut 4 minimum (et autant de jeux de tétines numéro1,2 et 3 le roulement sera plus souple ...).
Si tu souhaites allaiter dis le moi, là ça change un peu les choses.
Je commence la diversification à partir de 6 mois (purées préparées avec des légumes bio congelés de chez Picard : très pratique pour le conditionnement, le bio et la fraîcheur). J'achète aussi des petits pots (Babybio que l'on trouve chez Monop). J'ai un Babycook, offert pour l'arrivée de Fouiny qui est toujours en service, c'est extrêmement pratique.

 
Pour les déplacements en voiture et en ville 

Il te faut un Cosy (ou "siège auto") qui sert pour les déplacements en voiture et les balades en ville. Nous avons le modèle Loolaup de chez Bébé confort (ce lien renvoie sur le modèle de poussette mais aussi sur le châssis très compact, le siège auto créatis fix, la "base" créatis pour la voiture et la nacelle pour les promenades mais qui peut aussi servir pour faire dormir la bébé à côté de ton lit les premiers mois). Le modèle Loola Up est vraiment très très bien.
Pense également à acheter le "pare pluie" qui va avec le modèle de ton Cosy (car même s'il ne pleut pas cela peut servir à protéger le bébé du vent).
Idéalement, rendez toi dans un magasin pour tester tous les châssis, plie déplie, porte etc. bref achète après avoir bien testé. Il faut que le matériel soit PRATIQUE. Attention aussi, pense que si tu veux revendre ton matériel, il est préférable de choisir des couleurs neutres (noir par exemple) et des modèles "indémodables" …
Un dernier conseil, je ne suis pas certaine qu'il faille acheter la partie "poussette" (je veux dire le siège ou l'assise d'une poussette pour mettre sur le châssis), car à partir de 8 ou 9 mois, tu peux mettre ton bébé dans une poussette canne, bien plus maniable et moins encombrant qu'un châssis + un siège de poussette  (achète si possible une Mac Laren (là encore pense à acheter en même temps le pare pluie adapté)).

****En vadrouille****

Je te conseille de prendre 2 ou 3 couches (max mais tout dépend de la durée de ta sortie aussi ...), un paquet de lingettes (les Natracare sont top  ainsi que les Nature Babycare  que l'on trouve chez Monop) et une alèse Téna.  
Un biberon dans lequel tu as mis la dose d'eau qui correspond à ce que l'enfant boit normalement (par ex 90 ml) + 30 ml, car il faut prévoir qu'exceptionnellement, le bébé peut vouloir boire davantage ce jour là (il le fait exprès tu t'en doutes). Dans un doseur, tu auras donc prévu une dose de lait de 90 + 30, soit 120 ml. J'oubliais de préciser : un bavoir (si possible achète des bavoirs qui s'enfilent sans nœud, avec un col élastiqué, c'est très pratique)
Les doseurs  que nous avons achetés sont ceux de chez Bébé Confort mais tu en trouves partout, voir chez Monop rayon puériculture.
UN SAC À LANGER N'EST PAS UTILE. Un simple sac en tissu est suffisant.
Un porte bébé pour la promenade est aussi un bon achat (voir sur des sites ou blogs spécialisés sur le portage pour faire ton choix) ****


Pour le linge de corps et les bavoirs

Un conseil très simple : des body blancs (un saut aux magasins d'usine chez Petit Bateau, je n'ai jamais testé mieux en terme de qualité) et des bavoirs blancs : tout ça se lave à très haute température et peut, si nécessaire, passer à la javel (les selles des petits sont parfois difficiles à détacher crois moi…)
 
Pour « lâcher prise »

Achète un transat que tu pourras emmener aussi quand tu seras invitée un soir ou en journée, dans ta famille ou chez des amis si tu en as encore. L'enfant y est en sécurité et avec une petite couverture il peut s'y endormir (cela évite de trimbaler un lit parapluie par exemple pour une simple sieste) et à la maison cela te permet de reposer le bébé après le bain, ou le biberon "si" tu dois faire autre chose ...). Nous avions acheté l'excellent modèle de chez Jané qui une fois replié prend un minimum de place les produits Jané sont d'une excellente qualité. 
 
Pour les soins santé

Achète 1 thermomètre rectal (parce que c'est le plus efficace)
(Petite technique : si tu poses tes lèvres sur le front du bébé et que sa tête te semble chaude c'est que probablement il a de la fièvre).
Prépare une trousse dans laquelle tu auras toujours ce que le médecin te prescrit généralement (doliprane, ton thermomètre etc …)Emmène là chaque fois que tu pars pour un déplacement de quelques jours et prends aussi toujours le carnet de santé du bébé quand tu partiras en we ou en vacances.
Tu ne trouveras peut être pas tout de suite un pédiatre qui te convienne, ton généraliste habituel pourra dans ce cas faire les premières visites.
Quoiqu'il en soit, renseigne toi pour savoir où se trouve la PMI de la ville où tu habites : tu y trouveras toujours des personnes compétentes et à l’écoute (pédiatres, personnel médical). Dans un premier temps  tu pourras gratuitement y faire les vaccins du bébé, le faire examiner et le faire peser et poser toutes les questions qui te viennent.


Et maintenant je pense que tu as bien mérité une bonne bière, enfin quand tu auras accouché et si tu n'allaites pas, sinon ce sera tisane de fenouil.

Heu ... un dernier truc ? C'est un peu osé à la fin de ce billet, mais, si ta belle mère ou ta belle sœur ou ta grand-tante te font sans cesse savoir que tu ne sais pas et te prodiguent leurs vieux conseils :  dis "oui" et passe à autre chose.
C'est un conseil de mon mari Sweety ... que je n'ai jamais pu suivre, mais moi je suis méchante, c'est pas pareil.

samedi 22 mars 2014

Inspirations culinaires ...

Voici en quelques photos et liens, les dernières recettes réalisées à la maison par ta BIBICHE et c'est pas rien, car, comme tu le sais, je ne partais pas gagnante ...

Escalopes de porc pannées (inspirées de cette recette, sans parmesan mais avec du persil haché et de la noisette concassée). Délicieux, servies avec quinoa nature !


Gougères au fromage (inspirées de cette recette, en n'utilisant que 4 œufs pour "l’appareil" et du papier sulfurisé à la place de "re du beurre pour la plaque")


Cookies aux pépites de chocolat (recette trouvée je ne sais plus où : mélanger 130 gr de beurre mou, 190 gr de cassonade, 1 pincée de sel, puis ajouter un œuf, 220 gr de farine, 1 c à c de levure et 150 gr de pépites de chocolat. Préchauffer le four à 210 °, faire des boules sur papier sulfurisé, cuir 8 à 10 minutes)

Le petit déjeuner de la demi-lune (pour les grosses journées de cow-boy. Inspiré de cette recette et refaite le lendemain sans purée de noisettes, version donc "un peu plus légère", mais surtout une bonne recette de base que l'on peut refaire comme on aime).


Les crèmes simplettes au chocolat (inspirées de cette recette, avec seulement 3  c à s de maïzena et 50 gr de sucre au lieu de 100 gr)


Chouquettes (inspirées de cette recette, sucre vanillé oublié ... Mais ma Chouiny, qui adoooooore les chouquettes, était aux anges !)


Voilà, si comme moi tu te lances (enfin, à 40 ans bientôt je pense être la seule sur terre, mais je fais comme si on était au moins deux, ça me tient chaud) ces recettes sont simples et rapides. Je suis une femme pressée, aussi.

J'ai également trouvé délicieuse cette recette de petits pot de crèmes à la vanille (fait avec 2 œufs entiers et "seulement" 80 gr de sucre) ainsi que cette recette ultra simple et délicieuse de polpette.

Je cherche encore LA recette de barres de céréales. Si elle est dans tes tiroirs, mets là en commentaires (attention, il faut qu'une fois cuite, je puisse couper la "maxi barre" en de raisonnables petites barres qui tiennent dans le sac à mains ou dans la poche du K way ...).

vendredi 21 mars 2014

"Chaque moment est pour toujours"...



« Chaque personne est ainsi une histoire sacrée, je dirais même un mystère. De même que chaque homme porte sa propre note, chaque homme trace un chemin unique, différent des autres.
La vie est une grande aventure, une marche vers un point, vers un Autre. D'où l'importance incroyable de chaque seconde. Chaque moment a une valeur absolument éternelle. Chaque moment est lourd de sens, c'est de l'or qu'il nous faut engranger.
On ne passe ainsi qu'une fois le chemin de la vie. On bâtit à chaque seconde, dans le temps, notre physionomie éternelle : nous serons pour toujours ce que nous faisons aujourd'hui. Chaque moment est pour toujours. »


 Père Pierre Ceyrac, Tout ce qui n'est pas donné est perdu ! DDB, 2000.

Citation elle même extraite de "Vivez le Carême 2014 avec Croire".
Si vous souhaitez en savoir plus ou vous abonner vous aussi pour cheminer, c'est ici !

jeudi 20 mars 2014

Montessori...

Salut la Compagnie !

Aujourd'hui encore, un billet un peu rapidos (je vous l'ai pas déjà dit  ? Mes journées sont trop courtes (ou alors je me couche trop tôt ?)).

Bref, si vous n'êtes pas encore abonnés au blog de Charivari c'est que, soit vous avez 70 ans et plus d'enfants à la maison, soit vous êtes en retraite et n'avez plus d'enfants à la maison, soit vous lisez mes billets en diagonale ou trop entre les lignes et vous n'avez jamais lu ici qu'il fallait vraiment s'abonner ...
Comme c'est la journée du Bonheur, je vous invite à jeter un œil sur l'article publié aujourd'hui par Charivari, donc, sur les bienfaits de la méthode Montessori et la possibilité qui vous est donnée si vous êtes enseignants en ZEP en Ile de France, de pouvoir expérimenter l'affaire avec nos et vos petits, dès la rentrée 2014.



Voilà et pour tout le reste de la Compagnie qui ne se sent pas concerner aujourd'hui par ce billet, écoute ceci, un violoncelliste et deux beaux gosses, pour la journée du bonheur, IL Y A des chances que ça te comble toi aussi...

Heu ... J'ose lancer un appel : si tu as expérimenté la pédagogie Montessori à la maison et que tu as gardé tout le matériel qui aujourd'hui ne te sert plus (parce que tu as 60 ans et plus d'enfants à la maison, mais pas encore de petits enfants non plus), contacte moi via l'adresse "contact" qui est sur la colonne de droite, je pourrais être intéressée pour un rachat.

Message personnel : AgnèS, une bise de lapin ... de Garenne, si ça peut aider un peu ...

lundi 17 mars 2014

L'habit fait le moine ...

Il n'est pas rare, certains weekend, de croiser dans les rues de nos banlieues, de jolies petites princesses au bras de leur papa ainsi que de vifs petits pirates, au bras de leur maman...


Et sous les costumes si bien choisis, la princesse est en effet souvent une vraie bibiche et le pirate un vrai petit diable...

Chouiny était très jolie en partant.

De retour de son après midi de fête, 2h30 plus tard, elle me raconte :

"Tu sais maman, ma copine M. elle a une caisse pour payer.
- Ha oui ! une caisse enregistreuse pour jouer à la commerçante ? ai-je relancé.
-Oui et tu sais sa copine elle a pas voulu me donner le ticket de caisse.
-Ha bon, ai-je répondu évitant la relance cette fois-ci.
-Oui alors moi je l'ai tapé tapé !"

J'ai cru défaillir.

La prochaine fois c'est certain, je la déguise en teigne.
Je te laisse, je dois chercher un tutoriel sur internet.

samedi 15 mars 2014

Municipales ...

Je crois que Chouiny prépare sa campagne pour les municipales...

Elle est ENCORE  invitée à un anniversaire ce dimanche et le 5 avril aussi ...
Au moins, avec son Fouiny de frère, trop "dynamique" au même âge (presque 4 ans), on n'était pas emmerdé, personne ou presque ne l'invitait et quand il était invité je disais "non merci, il est puni il a été trop agité". Bref, c'était presque plus simple.

Chouiny est populaire, malgré son caractère un peu "spécial"...

Quand on sort dans notre quartier, elle mange systématiquement sa banane chez le primeur, son gâteau sec et son morceau de Conté chez le fromager, son bout de jambon chez le traiteur.
Remarquez, c'est pratique, le mercredi, les commerçants du quartiers la nourrissent.

Elle s'adresse à tout le monde en tutoyant chacun et interpelle, dans la rue, tous ceux qu'elle connaît ou croit reconnaître, sans tenir compte de la distance qui la sépare de la personne identifiée.
En ce moment elle n'arrête pas de chanter "libéréééééééée, délivréééééééééée, je ne menti----rais PLUS ja-----mais ", c'est comme ça que j'ai fait le rapprochement. Ça colle clairement avec des velléités politiques non ?
Sans compter cette ambitieuse construction récemment édifiée par ses soins : une immense allée, un grand portail avec tourelles et l'entrée colossale du château...



Je croyais récemment menacée Nadine de Rothschild; je pense désormais que les Balkani peuvent trembler ... 

jeudi 13 mars 2014

La recette de la confiture à l'orange ...

qui était en fait surtout au potiron (hein Carine ...)...

Ce week end MON amie Carine (on devrait toutes avoir son amie Carine, ma soeur a aussi la sienne c'est te dire les bons plans qu'on se refile) m'a offert un pot de confiture "home made"... Une vraie tuerie. Et comme tout le monde n'a pas forcément "SonamieCarine" (qui elle même a priori a une copine Anne de qui elle semble tenir cette tuerie de recette ...) je lui ai demandé de me refiler sa recette pour vous la faire voir ...

Voici donc, sous tes applaudissements cher public, LA recette et la seule photo faite in extremis ce midi pour l'illustrer, parce que OUI j'ai déjà presque fini le pot, on s'en enduirait le corps tellement c'est bon (si tu fais un Carême un peu strict, je pense à toi, mais passe ton chemin pour l'instant et reviens après Pâques ... tu trouveras toujours du potiron chez Picard).
  
Préparation 20 minutes .-. Cuisson 55 minutes

Les ingrédients 

1,5 kg de potiron, dont il faudra garder quelques pépins (pour gélifier la confiture)
1 kg environ de sucre
1 racine fraîche de gingembre
2 oranges
1 citron


La recette

Épluchez et coupez le potiron en dés
Faites cuire 20 min avec 50cl d'eau
Prélevez le zeste de l'orange et plongez le dans de l'eau bouillante
Pressez les oranges et le citron
Réduisez le potiron en purée
Pesez la purée de potiron
Ajoutez ensuite autant de sucre que de purée obtenue
Puis, ajoutez, le jus d'agrumes, le zeste d’orange, le gingembre râpé (1 cuillerée à café rase) ainsi que les pépins de potiron (que vous pouvez également mettre au préalable dans une petite mousseline pour les récupérer plus facilement après cuisson)

Faites cuire 35 min
Ôtez les pépins et mettez en pots !



Voilà ! Rien de tel qu'un petit yaourt à la confiture "d'orange" ... hein Carine ...

mercredi 12 mars 2014

Le tourbillon de la vie ...

Chanté par Lambert Wilson ... clique ici

(C'était le billet le plus court du blog de Bibiche ;-)

samedi 8 mars 2014

Happy !

 

En ce moment à la maison nous écoutons en boucle cette chanson qui donne vraiment envie de danser partout, de Pharrell Williams,celui là même que nous écoutions en salle de naissance il y a 4 mois déjà, pour souhaiter à ma Couiny une "très" bienvenue dans ce monde de fous...

Je profite de ce rapide billet pour vous poster quelques photos résumant ces derniers jours qui sont trop courts pour me permettre de faire tout ce que je veux, ou alors j'en veux trop ?


ou alors des fois, je ne fais rien, c'est pour ça ... (j'ai peur d'user mes semelles)


J'aime aussi beaucoup faire des légumes rôtis, délicieux, de saison et d'une facilité déconcertante à réaliser.

J'ai aussi fait pour la première fois de ma vie des gougères ... Sans déconner, j'aurai quand même 40 ans à la fin de l'année !


Et j'ai fait cet après midi en un rien de temps, la tuerie de spécialité des Brodeurs : la crème aux oeufs à la mode de chez eux ...


Tandis que pendant ce temps, en silence, dans sa chambre, notre Grand bâtissait une maison ...
J'ai l'impression que lui aussi est en train de passer un cap ...


Sur ce bon dimanche !

Attention : je reviens te parler de mon expérience "no poo" dans pas longtemps ...

lundi 3 mars 2014

Pendant que je n'étais pas ici ...


Ces temps derniers ...

***Je regardais le soleil se lever ***


***et la brume se dissiper***
 


***Je regardais mes enfants jouer***


***Je cherchais des idées, pour préparer de chouettes goûters***


 

 ***et accompagner mon café***

 
***Je regardais mes enfants s'endormir***

 


***Je regardais mes enfants grandir***




Bon d'accord Charles, j'ai aussi regardé les Feux de l'Amour, mais ça rimait pas.

Pffffff ... Et dire que Sweety veut que je retourne travailler ... Quel gâchis.

En vrai, je te dis bientôt ce que je faisais "pendant que je ne suis pas là"... Teasing de la mort qui tue (et concordance des temps qui déchire).

Le hasard fait (si) bien les choses ...

Car, tandis que je préparais un délicieux et léger gâteau de pain raffinement de la pâtisserie s'il en est (Sweety ne lis pas cet article STP c'est une recette trop rustique pour toi, d'ailleurs je l'ai faite pour les enfants qui se dépensent beaucoup à l'école) et m'évertuais comme toujours à accomplir en même temps mille et une petites tâches domestiques diverses, j'ai ENCORE (Sweety referme cette page c'est mieux pour ta tension artérielle) laissé bruler le fond de nos casseroles en inox.
Du coup, j'ai tout de suite "revu" la tête de Sweety, celle de samedi soir, quand il s’exaspérait de voir que j'étais en train de massacrer "ses" casseroles (ha bon, je croyais que c'était NOTRE cadeau de Noël) en laissant presque brûler des œufs que j'avais mis à cuir "durs" ...
Que celui à qui cela n'est jamais arrivé me jette la première pierre, non d'une pipe !

Bref, devant l'urgence de la situation, je file taper sur Google "nettoyer une casserole en inox qui a brulé" et je tombe sur cet article et donc sur le blog Cuisine Saine de Karen Chevalier ...
Un blog avec des recettes bio dis donc ! Si c'est pas une aubaine, moi qui me lance dans l'art culinaire (oui Mâdâme) !
Du coup, plus rien ne peut m'arrêter  : j'ai les recettes pour de bons petits plats (j'ai pas encore fait le tour de tout ce qu'on trouve sur ce blog mais il m'a l'air vraiment très riche) et aussi celle pour nettoyer mes casseroles brulées !

Je termine ce billet en te confirmant que ma casserole est comme neuve avec cette recette que je te redonne, parce que tu le vaux bien :
1 verre d'eau
1 verre de vinaigre blanc
1 c. à s de bicarbonate de soude, je porte le tout à ébullition pendant 10 minutes et ensuite je gratte !


Et dire que Sweety tient absolument à ce que je retourne travailler en septembre, quel gâchis !

samedi 1 mars 2014

Bref j'suis un prof ...

 Enfin, moi non, mais toi peut être ...



Merci à Charivari donc, qui a posté cette excellente vidéo qui fait que, même si on n'est pas prof ou instit soi même, on se marre en la visionnant. J'en profite, puisque que pour certains de nos enfants ce sera la rentrée lundi, pour rappeler que sur Charivari de fameuses fiches de révision ont également été mises à disposition de tous, si ça peut aider certains... 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...